La Catalaunie dans tous ses états

• 18/01/2007 - L'inconnue du grand bazar

Lorsqu'une inconnue l'apostrophe sur la place de l'Hôtel de Ville enneigée, Urbain est loin d'imaginer qu'elle va l'entraîner jusqu'à l'antique Catalonos où elle prétend être née. Pareille aventure était déjà arrivée, trente ans plus tôt, à Pierre Rajanval et Arsène Colvert. Tous deux sont formels : le retour de l'inconnue est le signe qu'un danger menace le patrimoine de la Catalaunie. Elle confie à Urbain une mission : sauver les caves médiévales menacées par un projet immobilier. Une mission qui va le conduire dans les souterrains de Chaalons-en-Champaigne et, au risque de sa vie, dans le puits des temps immémoriaux. Pour l'accomplir, il devra affronter la colère du bourgmestre de la ville dont il entrave les plans, les moulinets de Maître Gudulle, un ténor du barreau parisien spécialement dépêché pour le combattre, les foudres de la terrible Marie-Rose, l'échevine à la Modernité Urbanistique, et bien d'autres personnages que l'on dirait parfois sortis d'une infernale boîte de Pandore. Pour eux, les vieilles pierres ne présentent aucun intérêt, sans doute parce qu'ils ignorent qu'elles contiennent la mémoire du temps, celle que nous fait découvrir et explorer l'énigmatique inconnue. Celle-ci intrigue d'autant plus Fabrice Zagon, le Rouletabille du journal La Force, que son visage est mystérieusement troublé sur toutes les photos qu'il prend d'elle...

L’inconnue du grand bazar, roman de Bruno Malthet, éditions du Petit Catalaunien Illustré (16 rue Binet 51000 Châlons-en-Champagne), novembre 2006. Prix : 24€ port compris

 

Pour plus d'infos : http://www.catalaunien.net/

courriel : catalaunien@gmail.com

tel : 03 26 68 68 00

Ajouter un commentaire :: Envoyer cet article

• 22/01/2007 - Rencontre avec l'inconnue

Publié par serge
L’inconnue du grand bazar, le premier roman de Bruno Malthet mérite sans nul doute d’être découvert par le plus grand nombre de lecteurs.
Outre le fait que l’auteur est un agent des impôts, militant CFDT investi dans le syndicat de Champagne Ardenne et à la fédération des finances, ce roman régionaliste vous passionnera par son histoire qui traverse les siècles.
Le passé et le présent s’y enchevêtrent pour nous décrire les turpitudes de la vie à Chaalons-en-Champaigne, laquelle ressemble étrangement à Châlons-en-Champagne. Urbain, un citoyen engagé et féru d’’Histoire, combat pour sauver le patrimoine de sa ville mis à mal par des « décideurs » locaux peu scrupuleux. Il sera assisté dans son entreprise par une belle inconnue, une de celles que nous aimerions tous côtoyer un jour.
Ce premier roman, bien que flirtant avec la poésie et l’imaginaire n’est pourtant pas un conte à dormir debout. Sa construction obéit à une logique bien huilée et il encourage le lecteur à s’intéresser à la vie citoyenne locale, ce qui, un an avant les prochaines élections municipales, n’est pas dépourvu de sens.
Mais s’il ne devait y avoir qu’un seul argument massue pour inviter à lire ce livre, c’est bien dans le style qu’il faut le trouver. En effet l’écriture est limpide sans faute de syntaxe, les phrases bien ciselées, le vocabulaire riche et précis. Sur ce point c’est du grand art qui mérite d’être reconnu et apprécié. C’est un livre à mettre entre toutes les mains, notamment celles des jeunes qui y trouveront un outil pour progresser en matière de langue française et également celles des syndicalistes qui y rencontreront un exemple d’expression écrite réussie.
Que peut-on souhaiter à Bruno Malthet, si ce n’est de poursuivre son travail d’écriture et continuer à nous surprendre : tant pis ou tant mieux si nous perdons un militant syndical au profit d’un écrivain de grand talent !

Serge Détrieux, Permanent de la branche Douanes de la Fédération des Finances CFDT

Lien permanent

• 22/01/2007 - je me suis beaucoup amusé

Publié par Bertrand
Je me suis beaucoup amusé à trouver qui se cachaient derrière les personnages hauts en couleur : la Marie-Rose, Albert Cimentier, Trosquot, etc. et au fur et à mesure qu'ils se révélaient à moi, je me suis régalé des situations et des dialogues
Lien permanent

• 23/01/2007 - Moi aussi

Publié par Tontomp
Heureusement qu'il ne s'agit que d'une fiction !
Vivement la suite. Remettez-nous plein d'aventures de La Marie-Rose : je l'adore !

PS : a-t-elle vraiment existé ?
Lien permanent

• 23/01/2007 - Une histoire vraie ?

Publié par Thérèse
J'ai cru comprendre que cette histoire était réelle, que la ville existait et que les événements racontés s'étaient déroulés. Moi, je ne suis pas de là-bas mais je me suis passionnée pour cette histoire sans y chercher malice. C'est un roman universel.
A quand la suite ?
Lien permanent

• 23/01/2007 - Bravo !

Publié par BBC
Bravo, j'ai dévoré le livre d'une traite ! quelle histoire ! Je mettrai ma main à couper que c'est une histoire vraie.
Lien permanent

• 24/01/2007 - j'ai beaucoup ri

Publié par Bianca
L'histoire, le style, l'humour, les perssonnages sont confondants. j'ai beaucoup ri.
Lien permanent

• 24/01/2007 - la vie serait triste sans eux

Publié par LG
S'ils n'existaient pas : Bouc-Bigot, Gudulle, Cimentier, la Marie-Rose et les autres, il faudrait les inventer sinon la vie serait trop triste.
Lien permanent

• 25/01/2007 - pour répondre à LG

Publié par Yoko
Oui, l'histoire est drôle mais triste aussi et ce qu'elle raconte, hélas, se produit un peu partout. Voir le texte du 17 janvier dans la rubrique « vos réflexions » "Qui est Memoria"
Lien permanent

• 14/02/2007 - génial !

Publié par Manine
je ne sais pas où il est allé chercher tout cela ! (entre nous je savais que c'était un génie)
c'est génial ! j'attends la suite avec impatience. Félicitations
Lien permanent

• 21/05/2007 - Félicitation à l'auteur

Publié par N. Gervais
"Vous en profiterez pour féliciter l'auteur, aussi bien pour sa documentation que pour sa qualité de plume. Se mêlent en effet des informations locales anciennes et contemporaines riches dans un ensemble rédigé avec une certaine maîtrise rhétorique, alliant élans lyriques et coups de griffes satiriques. Il me semble par ailleurs savoir que "L'Inconnue du grand bazar" est le premier volume d'une série; savez-vous alors quelque chose sur les suivants -quid de leur contenu, de leur date de parution ?"
Lien permanent

• 5/01/2008 - j'ai lu votre autofiction

Publié par Mr jenesaisquoi
Monsieur,
J'ai lu votre autofiction avec intérêt.Votre sagacité et votre style sont réjouissants. A travers vos pages on découvre des facettes insoupçonnées de Châlons-en-Champagne. Quant à vos personnages ils sont relativement bien campés même si vous êtes parfois un peu dur pour certains d'entre eux.
Ceci écrit, il semble en effet que le réseau des caves de Châlons soit assez complexe. Existe-t-il un ouvrage qui permette de dresser un véritable plan même sommaire de ce réseau de caves ?
En vous remerciant par avance pour votre réponse,
cordialement,
Un lecteur
Lien permanent

Qui suis-je ?

Présentation de la Catalaunie : histoire, patrimoine, environnement. Discussion autour de l'actualité catalaunienne.

«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Derniers articles

Conte d'apothicaire
Une truie au gibet
Dictionnaire des Châlonnais célèbres, illustres et mémorables
Les fillettes du prévôt
Histoires chaalonnaises drolatiques ou dramatiques
Une autres histoire de la fille sauvage
Le savetier et la pucelle
Histoires chaalonnaise drolatiques ou dramatiques
un nouveau roman de Bruno Malthet : Les mémoires de Baptiste Bouc-Bigot
99 moutons et un champenois... à la foire de Châlons
Histoire de la foire de Châlons-en-Champagne
Le Capitole en Champagne : les dessous d'un scandale
Trois résistants des temps modernes
Saute paillasse !
Les crues de la Marne
L'oppidum de La Cheppe et les Champs catalauniques
La guerre oubliée
Jean-Pierre Ravaux : le meilleur des Catalauni
Bulles champenoises radioactives
La destruction du château de Coolus
La guerre des pigeons
Châlons, capitale du front
1908-2008 : la religion et l'Etat, un débat et un combat toujours d'actualité
L'extraordinaire Monsieur Oehmichen
recette flan catalaunien au potiron
Solidarité et Paix
Bernard de Clairvaux prêche la Croisade à Chaalons
Juliette Récamier, exilée à Châlons
Marie-Angélique : l'enfant sauvage
Les Jards ont perdu le nord

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis
Ecrivez-moi
Flux RSS

Liens amis

Petit Catalaunien Illustré
Nouvelle Catalaunie
culture blog
Dominique Brisson

Rubriques

à propos de l inconnue du grand bazar
actualité
voyages en Catalaunie

Mes amis



Article 44 sur 49
Page précédente | Page suivante