La Catalaunie dans tous ses états

• 8/05/2007 - Croque relique

Les croques reliques : une affaire qui fit du bruit

 

L'évêque de Châlons, Charles de Poitiers avait reconnu en 1407 l'authenticité du Saint-Nombril détenu depuis le XIVéme siècle par la collégiale Notre-Dame-en-vaix. Trois siècles plus tard, l'impiété, la jalousie et le rationalisme cartésien aidant, les croques-reliques peuvent en toute impunité détruire le divin ombilic. L'affaire fit cependant grand bruit et inspira à un rimailleur anonyme un poème burlesque publié par Edouard de Barthélemy en 1876 dans ses "variétés châlonnaises" conservées à la Bibliothèque municipale de Châlons-en-Champagne.

 

Il existait dans l'église Notre-Dame de Châlons de toute ancienneté une relique dite du Saint-Nombril qui était l'objet d'une dévotion considérable et attirait de nombreux pèlerins. Son existence est constatée dans un rituel de 1322. En 1407, l'évêque Charles de Poitiers en fit la translation, le 8 décembre. Au commencement du XVIIIème siècle, Mgr Gaston de Noailles résolut de mettre fin à une erreur qui lui paraissait regrettable pour la dignité de la religion. Un soir, accompagné de quelques notables et d'un chirurgien, il fit ouvrir l'armoire où était conservée la relique et il visita le reliquaire qui était de vermeil. On y trouva un morceau d'étoffe de soie rouge et quelques fragments poussiéreux dans lequel le médecin ne reconnut aucun caractère certain. Le prélat fit dresser procès-verbal, emporta le reliquaire et partit avec pour Paris. Cette expédition causa une excessive irritation à ChâIons. On dénonça le fait à la chambre des requêtes du Parlement, mais un arrêt très promptement rendu déclara l'incompétence de la cour. Mgr de Nouilles rendit alors le reliquaire vide aux marguilliers de la paroisse Notre-Dame et l'affaire en resta là. De nombreux factums furent imprimés pour et contre à Châlons. Ils sont aujourd'hui très rares. Nous ne ferons que les indiquer, mais nous croyons curieux de publier ce petit poème absolument inédit et dont nous ne connaissons pas d'autre exemplaire que la copie manuscrite ancienne que nous possédons. Ce poème est spirituellement tourné par un admirateur évidemment du Lutrin de Despréaux. Il intéresse au plus haut degré Châlons dont plusieurs notables sont mis en scène. Nous le reproduisons avec les notes qui sont jointes au texte, en ayant le regret de ne pouvoir fournir sur l'auteur aucune indication suffisamment précise pour être produite.

Edouard de Barthelémy,

12 mars 1876

Texte du poème dans le Petit Catalaunien Illustré N°32

bon de commande :

http://www.catalaunien.net/05-la_boutique/05-la_boutique_du_pci.html 

Pour plus d’info : www.catalaunien.net

tel : 03 26 68 68 00

courriel : catalaunien@club-internet.fr

Ajouter un commentaire :: Envoyer cet article

• 13/09/2008 - le comble

Publié par Anonymous
le comble du comble ! Heureusement que certains savent faire la part des choses entre idolâtrie et religion
Lien permanent

Qui suis-je ?

Présentation de la Catalaunie : histoire, patrimoine, environnement. Discussion autour de l'actualité catalaunienne.

«  Juillet 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Derniers articles

Conte d'apothicaire
Une truie au gibet
Dictionnaire des Châlonnais célèbres, illustres et mémorables
Les fillettes du prévôt
Histoires chaalonnaises drolatiques ou dramatiques
Une autres histoire de la fille sauvage
Le savetier et la pucelle
Histoires chaalonnaise drolatiques ou dramatiques
un nouveau roman de Bruno Malthet : Les mémoires de Baptiste Bouc-Bigot
99 moutons et un champenois... à la foire de Châlons
Histoire de la foire de Châlons-en-Champagne
Le Capitole en Champagne : les dessous d'un scandale
Trois résistants des temps modernes
Saute paillasse !
Les crues de la Marne
L'oppidum de La Cheppe et les Champs catalauniques
La guerre oubliée
Jean-Pierre Ravaux : le meilleur des Catalauni
Bulles champenoises radioactives
La destruction du château de Coolus
La guerre des pigeons
Châlons, capitale du front
1908-2008 : la religion et l'Etat, un débat et un combat toujours d'actualité
L'extraordinaire Monsieur Oehmichen
recette flan catalaunien au potiron
Solidarité et Paix
Bernard de Clairvaux prêche la Croisade à Chaalons
Juliette Récamier, exilée à Châlons
Marie-Angélique : l'enfant sauvage
Les Jards ont perdu le nord

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis
Ecrivez-moi
Flux RSS

Liens amis

Petit Catalaunien Illustré
Nouvelle Catalaunie
culture blog
Dominique Brisson

Rubriques

à propos de l inconnue du grand bazar
actualité
voyages en Catalaunie

Mes amis



Article 39 sur 49
Page précédente | Page suivante