La Catalaunie dans tous ses états

• 18/02/2007 - L'explorateur des âmes

Publié dans actualité

Voyage à bicyclette dans une France qui va voter

" Repartir à vélo pour parcourir une France qui va voter reprend tout son sens. Dans l’intimité du territoire et de ses habitants, à vitesse humaine, en dehors des contingences journalistiques habituelles émerge un autre format de parole ".

Raphaël Krafft, journaliste à France Culture, est arrivé à Châlons le samedi 3 février au soir avec son vélo et sa petite remorque, malgré un fort vent d’est. Il est parti de Paris le 1er février pour une longue aventure de 7 semaines (4 000 km) en France sur son deux roues. Son objectif : prendre le pouls des Français. Comment vont-ils ? Comment ressentent-ils la campagne électorale de la présidentielle ?

Comme il l’avait fait au lendemain de l’élection présidentielle de 2002 pour essayer de comprendre ce qui s’était passé. " Deux mois et demi durant, nous avons parcouru une France à l’image de cet habitant de la Marne, fermée, craintive et avons effleuré ce que des géopolitologues allaient bientôt ré-expliquer : le rôle des couloirs d’invasion, des axes de communication, des anciennes frontières, de l’organisation du territoire dans la diffusion des idées populistes. C’était la France de l’est et notre regard était guidé par le choc provoqué le 21 avril 2002 ".

" Un quinquennat plus tard, le doute demeure et le rejet le 29 mai dernier du projet de constitution européenne, la crise des banlieues et du CPE sont venus renforcer cette idée largement répandue d’une France malade de la mondialisation, de sa représentation politique ou encore de ses médias. Cette image est-elle pour autant conforme à la réalité ? ".

En Catalaunie

En surfant sur internet, Raphaël Krafft est tombé sur le site du " Petit Catalaunien Illustré " et nous a envoyé un courriel pour demander le gîte et le couvert. Comme le pèlerin du Moyen Age, ce journaliste, qui pédale hors des sentiers battus, part souvent sans savoir où il va dormir le soir : dans une grange, un vendangeoir, un presbytère, sous un arbre ?. Il fait des rencontres intéressantes, le contact est plus facile à vélo car il étonne les gens. Les curieux s’approchent et discutent. " Sans pare-brise, à hauteur d’homme, j’ai plusieurs fois constaté que le reporter à vélo, parce qu’à vélo, suscite un autre rapport, une curiosité réciproque et laisse la place à un autre format de parole. Quel qu’il soit, un agriculteur, une infirmière ou un député ne parle pas de la même façon à un homme qu’à un micro. Le vélo est également un bon moyen de franchir le pas des portes. En situation de dépendance, d’aspect inoffensif, je demande de l’eau ou le gîte, partage un repas et mes histoires avant de tendre mon micro. Lentement, une relation s’établit avec le territoire et ses habitants que les auditeurs peuvent pour ainsi dire voir et toucher ".

Sa curiosité piquée au vif par nos conversations, il voulait voir la statue de Jeanne d’Arc " malade de la peste brune " (cf le Petit Catalaunien Illustré N°46) et la basilique de l’Epine (cf le Petit Catalaunien Illustré N°55). Il est reparti le dimanche matin pour Saint-Dizier via L’Epine, Courtisols… Non sans avoir interviewé notre président ! Sûr, le hasard a bien fait les choses en le faisant échouer chez nous : on a longuement discuté de la Catalaunie. En échange, il nous a donné des aperçus de ses fantastiques voyages à vélo (l’Amérique du sud) et autres reportages à bord d’un bateau de Greenpeace.

De février 2007 jusqu’aux élections législatives en juin 2007, retrouvez sur son blog http://www.bicyclette2007.com mais aussi sur les ondes de France Culture, les aventures d’un cycliste-reporter dans une France qui va voter.

extrait du Petit Catalaunien Illustré N°58 

pour plus d'info : www.catalaunien.net 

tel : 03 26 68 68 00

courriel : catalaunien@gmail.com 

La nuit tombe sur l’usine St-Gobain à la sortie d’Epernay. Voilà le nouveau monde : des champs de betteraves à perte de vue. Je vais en " Nouvelle Catalaunie ". Nouvelle Catalaunie ? J’ai trouvé ça sur Google quelques jours avant de quitter Paris en faisant une recherche sur Châlons-en-Champagne. Il n’est jamais bon d’arriver de nuit et à vélo dans une " ville oubliée ", préfecture et capitale de région, sans université, mise à l’écart des tracés autoroutiers et ferrés. Aussi voulais-je assurer mes arrières et organiser mon couchage à l’avance en passant un coup de fil au président de l’association " Nouvelle Catalaunie " (Google encore). Bruno Malthet était ravi d’apprendre la visite d’un journaliste de la capitale. Je lui ai précisé mon moyen de locomotion sans oublier de lui demander s’il assurait le couchage en plus des informations qu’il voudrait bien me donner sur son pays imaginaire. Imaginaire ? Je m’arrête, ouvre ma sacoche de remorque, fouille à la recherche de " L’histoire des régions " d’Emmanuel Leroy-Ladurie. Le " contemporain du Moyen-âge " n’en fait pas mention dans son livre. Je scrute le jour finissant à la recherche de la frontière de ce nouveau monde. L’usine Mc Cain, au niveau de la sortie 17 de l’autoroute A26 ? Je m’arrête, interroge un pompiste pour vite constater que j’en sais davantage que lui sur la question. Les panneaux indiquent encore Châlons-sur-Marne qui est devenue Châlons-en-Champagne en 1997. Bruno Malthet me téléphone : " Quand arrivez-vous ? " Je lui explique le vent d’est et ma quête de la frontière.

Extrait du blog   http://www.bicyclette2007.com  

Ajouter un commentaire :: Envoyer cet article

Qui suis-je ?

Présentation de la Catalaunie : histoire, patrimoine, environnement. Discussion autour de l'actualité catalaunienne.

«  Avril 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Derniers articles

Dictionnaire des Châlonnais célèbres, illustres et mémorables
Les fillettes du prévôt
Histoires chaalonnaises drolatiques ou dramatiques
Une autres histoire de la fille sauvage
Le savetier et la pucelle
Histoires chaalonnaise drolatiques ou dramatiques
un nouveau roman de Bruno Malthet : Les mémoires de Baptiste Bouc-Bigot
99 moutons et un champenois... à la foire de Châlons
Histoire de la foire de Châlons-en-Champagne
Le Capitole en Champagne : les dessous d'un scandale
Trois résistants des temps modernes
Saute paillasse !
Les crues de la Marne
L'oppidum de La Cheppe et les Champs catalauniques
La guerre oubliée
Jean-Pierre Ravaux : le meilleur des Catalauni
Bulles champenoises radioactives
La destruction du château de Coolus
La guerre des pigeons
Châlons, capitale du front
1908-2008 : la religion et l'Etat, un débat et un combat toujours d'actualité
L'extraordinaire Monsieur Oehmichen
recette flan catalaunien au potiron
Solidarité et Paix
Bernard de Clairvaux prêche la Croisade à Chaalons
Juliette Récamier, exilée à Châlons
Marie-Angélique : l'enfant sauvage
Les Jards ont perdu le nord
un week-end de collage à Chaalons
Rencontre avec Bruno Malthet

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis
Ecrivez-moi
Flux RSS

Liens amis

Petit Catalaunien Illustré
Nouvelle Catalaunie
culture blog
Dominique Brisson

Rubriques

à propos de l inconnue du grand bazar
actualité
voyages en Catalaunie

Mes amis



Article 39 sur 47
Page précédente | Page suivante